Jeux responsables

Suivez mes conseils et gardez le contrôle en toute situation.

En tant que joueur et expert des paris sportifs, je sais qu’il faut savoir garder le contrôle en toute situation.

Les jeux d’argents sont excitants et grisants. Mais s’ils représentent un divertissement agréable pour la plupart des joueurs, des comportements à risque existent. Ainsi, une minorité de joueurs peut se retrouver dans une situation problématique, lorsqu’ils commencent à jouer pour récupérer leurs pertes ou qu’ils jouent des sommes qu’ils ne peuvent se permettre. Les jeux d’argent deviennent comme une drogue qui vient menacer leur santé financière et leurs relations personnelles.

Alors, pour que jouer reste un plaisir, j’ai mis en place un dispositif basé sur 4 piliers principaux :

  • Conseils de jeu et sensibilisation aux risques existants par notre personnel formé pour,
  • Outils d’évaluation et ligne téléphonique pour aborder ces sujets avec des experts de confiance,
  • Modérateurs de jeux et limitations avec possibilité d’auto-exclusion par produit,
  • Lutte contre le jeu des mineurs et conseils de prévention aux familles.

Suivez mes conseils de jeu pour être dans la bonne voie pour garder le contrôle :

Gardez en tête que les jeux d’argent sont juste un divertissement et que dans une certaine mesure, cela demeure un jeu de hasard.

Jouez uniquement l’argent que vous pouvez raisonnablement dépenser et que vous avez prévu en amont dans votre budget de loisirs.

Ne considérez jamais les jeux d’argent comme une source additionnelle de revenus.

Ne cherchez pas à compenser vos pertes.

Déterminez une limite de temps à vos sessions de jeu et tenez-y vous. Vous pouvez par exemple mettre une alarme à l’avance à la fin de la durée de jeu que vous vous serez autorisé.

Ne laissez pas les jeux d’argent interférer avec vos responsabilités quotidiennes et votre vie sociale.

La fatigue et l’adrénaline suscitée par le jeu peuvent altérer votre lucidité. Prenez le temps de bien réfléchir et de faire des pauses dans vos sessions.

Assurez-vous de bien connaître les règles.

Parlez-en autour de vous, et ne gardez pas votre activité secrète.

Si vous sentez que vous commencez à avoir des problèmes avec le jeu, il faut impérativement vous l’avouer. Des spécialistes existent et ont l’habitude de résoudre ces problèmes.

Enfin, pensez à ajustez régulièrement vos limites de mise et de dépôt (pour votre sécurité, à la hausse, il vous faudra un délai de 2 jours pour en bénéficier).

Pris dans la passion du jeu, il est parfois compliquer de savoir si votre comportement est susceptible d’être à risque. Si vous cumulez plusieurs de ces symptômes, il est peut-être temps de passer des tests d’évaluations et d’en parler à un spécialiste :

Mes mises ou mes depôts vont en augmentant.

Je ne joue plus par plaisir mais car je me sens obligé.

Je pense que le jeu est la manière dont je vais devenir riche.

J’ai emprunté de l’argent pour jouer et j’ai des difficultés à le rembourser.

Je joue plus pour essayer de rattraper mes pertes.

Il m’arrive parfois de perdre le contrôle et de miser plus que de raison.

Il m’arrive d’être beaucoup plus irritable, énervé et de m’en prendre à mon entourage qu’avant.

Je pense à jouer constamment, même à mon travail ou dans ma vie sociale.

Je néglige ma famille et mes amis car je n’ai d’intérêt pour rien d’autre que le jeu.

Mon entourage trouve que je passe trop de temps à jouer.

Je mens à mon entourage lorsqu’il me demande ma consommation de jeu.

 

Que faire si un membre de mon entourage est dans une situation de jeu compulsif ?

Dans la plupart des cas, c’est l’entourage du joueur compulsif qui se rend compte avant lui-même de sa dépendance au jeu. Voici nos conseils pour savoir comment réagir face à un membre de son entourage :

Tout d’abord, essayez d’identifier ses schémas de jeux et les symptômes expliqués ci-dessus. Sa vision des jeux d’argent n’est probablement pas la même que la vôtre et il faut donc essayer de se mettre au maximum à sa place.

Il est ensuite important d’en parler avec lui directement et toute honnêteté, sans dramatiser.

Gardez à l’esprit que le joueur ne sait pas forcément qu’il a une situation de jeu à risque. Ne le brusquez pas, ne le braquez pas.

Rappelez-vous que vous êtes avant tout là pour l’écouter et le soutenir. Vous devez garder sa confiance sans le juger.

Expliquez-lui de manière raisonnée les raisons pour lesquelles vous pensez qu’il a un comportement à risque, en reprenant de manière factuelle les symptômes ci-dessus.

Ne laissez jamais l’émotion vous submerger. La seule manière pour qu’il comprenne qu’il a besoin d’aide est de faire appel à la raison.

Expliquez par des exemples les changements de comportement que vous avez pu observer.

Invitez-le à faire les tests d’auto-évaluation, et faites également son test de votre point de vue. Discutez des différences de résultats que vous percevez.

Ne le stigmatisez pas mais expliquez lui que de l’aide extérieure existe, et que des spécialistes de ses sujets peuvent l’aider.

Rejoins-nous sur instagram

[instagram-feed num=8 showheader=false showbio=false showfollow=false showbutton=false]